Les cantons interprètent l’ordonnance sur les sites contaminés à leur gré

Comment les cantons ont-ils mis en œuvre l’ordonnance sur les sites contaminés sur les sites chimiques de BASF, Novartis resp. Syngenta s’agissant de la benzidine cancérigène? Une nouvelle étude des Médecins en faveur de l’Environnement (MfE) montre que le canton du Valais a très bien travaillé. Par contre, Bâle-Ville et Bâle-Campagne ont perdu de vue ce produit très toxique. Une révision de l’ordonnance sur les sites contaminés (OSites), datant de 25 ans, s’impose.

Plus →

Ensemble, restaurons-la!

De la benzidine à Gamsenried : Hyper toxique et pourtant longtemps dissimulée
Très bon accueil de la charte RNI : L’importance de la méconnaissance

Plus

Des tonnes de produits chimiques infiltrées?

Le site en friche ‹Klybeck› au nord de Bâle doit être transformé en quartier résidentiel. De larges parties du sol et les murs de nombreux bâtiments sont toutefois pollués par des produits chimiques, comme l’ont déjà communiqué la semaine dernière les Médecins en faveur de l’Environnement (MfE). Des documents internes aux entreprises, dont disposent les MfE, montrent désormais l’étendue possible de la contamination. Les groupes chimiques et pharmaceutiques BASF et Novartis sont propriétaires du site et responsables de l’héritage toxique laissé par Ciba-Geigy, leur prédécesseur. Ils concèdent certes que le site est pollué, mais ne voient pas encore de nécessité d’agir.

Plus →