L’Office bâlois de l’environnement ignore-t-il la valeur limite de la benzidine ?

Les Médecins en faveur de l’Environnement (MfE) ont récemment rendu publique une découverte de benzidine datant de 2015 sur le site chimique bâlois de Klybeck. Mais l’Office bâlois de l’environnement ne voit aucune nécessité d’agir. Il justifie une fois de plus cette décision par de fausses affirmations. Il semble que les autorités ne respectent pas la valeur limite légale pour la benzidine hautement toxique dans le Klybeck. Alors que des milliers de personnes devraient un jour y habiter. Les MfE demande au Conseil d’Etat de garantir enfin l’application de l’ordonnance sur les sites contaminés à Bâle-Ville.

Plus →

En 2015 déjà, de la benzidine a été décelée – mais a été ignorée

De la benzidine provoquant le cancer de la vessie est-elle présente sur le site chimique de Klybeck à Bâle? Ceci est débattu de manière intense depuis plusieurs années. Maintenant, il est clair qu’en 2015 déjà, de la benzidine a été décelée qui, à l’époque, a été ignorée. Cela ressort d’un rapport de 2015 dont dispose les Médecins en faveur de l’Environnement (MfE) et qui, jusqu’ici, n’a pas été publié.

Plus →

Les cantons interprètent l’ordonnance sur les sites contaminés à leur gré

Comment les cantons ont-ils mis en œuvre l’ordonnance sur les sites contaminés sur les sites chimiques de BASF, Novartis resp. Syngenta s’agissant de la benzidine cancérigène? Une nouvelle étude des Médecins en faveur de l’Environnement (MfE) montre que le canton du Valais a très bien travaillé. Par contre, Bâle-Ville et Bâle-Campagne ont perdu de vue ce produit très toxique. Une révision de l’ordonnance sur les sites contaminés (OSites), datant de 25 ans, s’impose.

Plus →